3 octobre 2022

Stan Brabant

Coordonnées:

E-mail: stan.brabant2@gmail.com
Langues: français, anglais, néerlandais

Stan Brabant a été directeur-adjoint du GRIP en 2020-2021. Il est aujourd’hui chercheur en armement et chercheur associé au GRIP.

Stan a longuement travaillé pour Handicap International. Au Cambodge et en Afghanistan d’abord, et ce au sein de programmes de déminage et de réduction des accidents causés par des mines et autres engins non-explosés. Il a ensuite conduit la recherche et le plaidoyer de l’organisation en matière d’armements. Il a fait partie du comité éditorial du Landmine and Cluster Munition Monitor et servi comme chercheur et coordinateur thématique. Il a également été à l’origine du processus d’interdiction des armes à sous-munitions en Belgique, le premier pays à interdire ces armes en février 2006. Il a ensuite accompagné le processus d’Oslo qui a conduit en 2008 à la Convention sur les armes à sous-munitions. Dans ce cadre, il a initié plusieurs projets de recherche sur l’impact humanitaire de ces armes et a lancé l’initiative Ban Advocates, un projet-pilote permettant la participation de personnes affectées par les armes à sous-munitions dans le processus diplomatique conduisant à leur interdiction. Il a ensuite rejoint les Nations Unies afin d’accompagner le Laos dans sa mise en œuvre de la Convention sur les armes à sous-munitions et sa présidence de la Première Conférence des Etats parties à la Convention.

Stan a ensuite rejoint Amnesty International où il a été directeur de la section luxembourgeoise pendant sept années, une période qui a vu une forte croissance de cette section. Il a ensuite rejoint la section belge francophone où il a notamment développé l’Observatoire des armes wallonnes, une initiative qui vise à ce que la Région wallonne rende des comptes par rapport à ses obligations en matière de commerce des armes.

Stan a rejoint le GRIP en septembre 2020.

Publications

Robots tueurs: le début de la fin ?

« Comment les civils seront-ils protégés lorsque l’utilisateur d’une arme autonome ne sait pas exactement où et quand, ou quoi, elle va détruire ?...