En matière de défense, le Retour d’expérience (RETEX), peut s’entendre comme une démarche visant à rechercher, systématiser, et exploiter les informations issues d’opérations terrain et engagements en cours ou antérieurs, afin de les traduire en enseignements qui conduiront à des adaptations répondant aux déficiences constatées.

Le RETEX participe « à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle des forces, à l’amélioration des capacités », en permettant notamment « d’agir sur la doctrine d’emploi des forces, l’organisation, les équipements et la formation ». Il s’agit aujourd’hui d’un outil essentiel dans la préparation opérationnelle de nombre d’armées contemporaines.

Le RETEX permet en effet « de réduire la durée de l’apprentissage, de limiter les coûts humains comme matériels. Il a pour but de maximiser les capacités de réaction de l’armée à l’imprévu qui est toujours inhérent à la guerre, comme aux situations de maintien de paix et de gestion de crise ».

Crédit photo : Centre d’entraînement tactique de Thiès au Sénégal , spécialisé dans la préparation aux OP (Michel Luntumbue/OBG)