3 octobre 2022

Les dépenses militaires mondiales

D’après les dernières données publiées par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), les dépenses militaires mondiales ont connu une augmentation de 0,7 % en 2021 par rapport à l’année 2020, et ce, pour atteindre le chiffre record de 2113 milliards USD. Il s’agit de la 7e année consécutive marquée par une augmentation des dépenses militaires mondiales.

Au niveau de la répartition par pays, les données attestent que les cinq principaux États en matière de dépense militaire sont, dans l’ordre, les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie. Ces cinq pays regroupent à eux seuls 62 % des dépenses militaires mondiales pour l’année 2021.

  • Les États-Unis, dont les dépenses s’élèvent à 801 milliards USD en 2021, ont connu une diminution de 1,4 % par rapport à 2020 et 6,1 % de moins qu’en 2012. Le pays a surtout misé sur la recherche et le développement avec un financement qui a augmenté de 24 %. Inversement, le budget consacré à l’achat d’armement a quant à lui chuté de 6,4 %.
  • La Chine, de son côté, a alloué un budget de 293 milliards USD pour son armée, soit une augmentation de 4,7 % par rapport à 2020 et 72 % par rapport à 2012. Selon les informations récoltées par le SIPRI, les dépenses militaires de la Chine ont augmenté depuis 27 ans, ce qui en fait la plus longue séquence ininterrompue d’augmentation des dépenses militaires.
  • Comme en 2020, l’Inde se présente comme le troisième pays le plus dépensier en matière militaire pour un investissement total de 76,6 milliards USD. Ses dépenses ont connu une augmentation de 0,9 % par rapport à 2020 et 33 % par rapport à 2012. 64 % des dépenses d’investissement du budget militaire indien de 2021 ont été utilisées pour l’acquisition d’armes produites dans le pays.
  • Le Royaume-Uni est le quatrième pays le plus dépensier pour un investissement total de 68,6 milliards USD. Il s’agit d’une augmentation de 3 % par rapport à 2020 et 3,7 % par rapport à 2012. En 2021, le budget militaire du Royaume-Uni représentait 2,2 % du PIB, ce qui le place au-dessus des 2 % fixé par l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

26 MB - include updates and bug fixes.