Crédit photo : Narendra Modi inaugure la nouvelle stratégie nationale de développement industriel "Make in India" en septembre 2014 (source : Licence Creative Commons)

Cette Note a provisoirement été dépubliée, une nouvelle version sera bientôt disponible. Veuillez nous en excuser.

 « Make in India », c’est le mantra du Premier ministre Narendra Modi depuis son arrivée au pouvoir en 2014. Côté secteur industriel de la défense, le projet est ambitieux au regard des données actuelles : l’Inde est le 2e importateur mondial d’armement au monde et produit environ 45 à 50 % de ses besoins. Le ministre de la Défense Rajnath Singh a fixé en septembre 2019 l’objectif d’une industrie nationale de défense renforcée à l’horizon 2025.

Crédit photo : Narendra Modi inaugure la nouvelle stratégie nationale
de développement industriel “Make in India” en 2014 (Licence Creative Commons)

À travers ce projet, New Delhi affiche plusieurs ambitions : réduire sa dépendance aux importations étrangères, affirmer sa souveraineté en matière d’industrie militaire et de défense dans un contexte de tensions à ses frontières, et – pourquoi pas – concurrencer les principaux exportateurs du marché mondial.

Cette note se penche sur les défis sécuritaires de l’Inde et sa nouvelle politique « Make in India », ses limites, sa faisabilité.

Si la visionneuse de PDF ne fonctionne pas nous vous conseillons de télécharger le PDF en cliquant ici:

Télécharger la note en pdf ou lire en PdfViewer ci-dessous