17 mai 2021

Traité sur le commerce des armes : séminaire en visioconférence à Bamako 

0
Traité sur le commerce des armes : séminaire en visioconférence à Bamako 
Crédit photo (illustrative) : dia finale de la présentation du plan d’action 2014-2018 de la CNLPAL (UNREC.org)
View Calendar
02/02/2021 Toute la journée

Ces 2 et 3 février, deux chercheurs du GRIP, Léo Gehin et Georges Berghezan, ont participé (en visio-conférence) à un séminaire organisé à Bamako par la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères (CNLPAL).

Crédit photo (illustrative) : dia finale de la présentation
du plan d’action 2014-2018 de la CNLPAL (UNREC.org)

Sous financement du Fonds d’affectation volontaire des Nations Unies pour la mise en œuvre du Traité sur le Commerce des Armes (TCA), ce projet vise donc à promouvoir l’internalisation du TCA par le Mali.

Le séminaire, aboutissement d’un processus entamé en 2019 et précédé de deux ateliers de sensibilisation en février 2020, avait comme principal objectif de faire valider une « feuille de route », rédigée par le GRIP sur base d’études et d’entretiens avec les acteurs maliens concernés.

Enrichi par les amendements proposés par les participants, dont une quinzaine de parlementaires du Conseil national de transition, le document détaille les différentes étapes qui devraient mettre le Mali en conformité avec le TCA, notamment une législation sur les transferts internationaux d’armes, la publication d’une liste nationale de contrôle des armements et la désignation d’autorités nationales compétentes.

Photo visioconférence sur meet avec Bamako

Voir aussi

Mali : en route vers l’application du Traité sur le commerce des armes (mission de terrain)

 

Related upcoming events

  • 22/06/2021 16:00 - 22/06/2021 20:00

    A vos agendas ! Séminaire en ligne de l’Observatoire Boutros-Ghali
    "Le retour d’expérience francophone dans les opérations de paix onusiennes - L’enjeu de la mutualisation"

    Programme détaillé et infos pratiques à venir

    Au cours de ses trois premières années d'activités (2017-2020), l’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix a organisé divers séminaires et publié plusieurs articles sur les enjeux des opérations de paix onusiennes. L’Observatoire a pu ainsi interagir avec des experts francophones en la matière, parmi lesquels des chefs de missions, des diplomates, des chercheurs, des militaires, des policiers et des chefs d’état-major des pays contributeurs. Les propositions issues de ces rencontres, visant à renforcer la contribution des pays francophones aux opérations de paix, ont été résumées dans un document de capitalisation, disponible en ligne ici.

    Le séminaire du 22 juin 2021 prochain sera l’occasion de faire le point sur ce premier cycle d’activités, notamment en présentant brièvement le document de capitalisation. Ce texte identifie une dizaine de "pistes de solutions" formulées à partir des échanges formels et informels dans le cadre de premier cycle d'activités de l’Observatoire. L’une de ces pistes, sans doute la plus importante, concerne le retour d’expérience (RETEX). Le nécessité de renforcer le RETEX et d’en promouvoir la mutualisation au niveau francophone a été une préoccupation constamment mise en exergue par les interlocuteurs l'Observatoire. Aussi, c’est sur cette thématique que l’Observatoire entend se focaliser dans la suite de son séminaire, qui marque le lancement du deuxième cycle de ses activités, pour la période 2021 – 2024.

    Le 22 juin nous organiserons donc un dialogue sur les besoins, les défis, les bonnes pratiques, les outils et les méthodes du RETEX. Le séminaire se focalisera sur les principales missions déployées en environnement francophone, à savoir la MINUSMA, la MINUSCA, la MONUSCO. Il ciblera notamment les représentants de pays contributeurs francophones les plus avancés en matière de RETEX, les Écoles régionales et centres francophones de formation au maintien de la paix, le gestionnaire de programme du Mécanisme souple de coordination (LCM, Light Coordination Mecanism), un représentant du Service de formation intégré (ITS, Integrated Training Service), et l’UNITAR (Institut des Nations unies pour la formation et la recherche).

    Rendez-vous en ligne le 22 juin prochain à 16h (heure de Bruxelles).