23 mai 2022

Événements

Afficher les filtres

Catégories

Enlever les filtres
  • 19
    Mai 19, 2022

    Conférence pour la paix "Alternatives à la guerre et à la militarisation?" (CSC, Bruxelles, 19 mai)

    Toute la journée
    19/05/2022
    Le directeur du GRIP Yannick Quéau participera à la conférence « COMMENT SORTIR DE LA GUERRE ET DE LA MILITARISATION?« .
    Il interviendra au sujet de l’augmentation des dépenses militaires et de l’armement.
    Jeudi 19 mai 2022, 19-21 h

    Batiment CSC-ACV – rue Pletinckx 19 – 1000 Bruxelles

    L’invasion russe de l’Ukraine cause beaucoup de souffrances humaines et de destructions. La guerre a aussi des conséquences graves pour l’Europe et le monde. Les tensions internationales et même les menaces nucléaires augmentent. L’Europe est en proie à la militarisation. Les dépenses en armement montent en flèche.
    • Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment peut-on arrêter la guerre ?
    • Quelles sont les alternatives à la militarisation, à l’ armement et à la guerre ?
    • À quoi pourrait ressembler l’architecture de sécurité européenne à l’avenir ?
    • Programme
      19 heures : Quelles sont les origines de la guerre en Ukraine et quelles en sont les conséquences ?
      – Aperçu des tensions internes à l’origine de la guerre en Ukraine (Christophe Wasinski ou Aude Merlin – ULB)
      – Les rivalités et tensions internationales en arrière-plan (Katlijn Malfliet – KU Leuven)
      – Augmentation des dépenses militaires et de l’armement (GRIP)
      Modération : Paula Polanco (intal)
      20 heures :  Alternatives à la guerre et à la militarisation
      – Comment peut-on arrêter la guerre ? L’importance et le rôle de la diplomatie (Jean-Louis Mignot, ancien diplomate à Moscou)
      – Une architecture de sécurité européenne différente (Anna Kolotova – Secrétaire générale de la Gauche unitaire européenne à l’Assemblée du Conseil de l’Europe)
      – Le mouvement pacifiste en Ukraine et en Russie (Yurii Sheliazhenko – mouvement pacifiste d’Ukraine & une femme de Soft Power, Ru)
      Modération : Annemarie Gielen (Pax Christi)
      Conclusions
      Organisation : Plateforme pour la Paix et la Solidarité

     

  • 31
    Mai 31, 2022

    Stage d'assistant(e) de recherche auprès du GRIP (juillet-décembre 2022)

    Toute la journée
    31/05/2022

    Le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) est à la recherche d’un(e) stagiaire pour se joindre à l’équipe.

    Nous attendons les nouvelles candidatures pour la période de juillet à décembre 2022.

    Position : assistant(e) de recherche

    Le principal objectif du poste d’assistant de recherche est de soutenir le personnel des différentes unités de rattachement dans leurs diverses tâches de recherche, mais aussi d’administration et/ou de gestion. Le poste est basé à Bruxelles et peut occasionnellement nécessiter de se rendre à des réunions ou des conférences en dehors des bureaux du GRIP.

    Le stage est une activité de formation professionnelle qui n’est pas rémunérée. Il doit permettre à l’étudiant(e) de compléter les qualifications acquises dans un cadre académique par une expérience en milieu professionnel. Le stagiaire est considéré comme étant à temps plein au GRIP. Toutefois, ses horaires sont aménagés pour lui permettre d’atteindre ses objectifs académiques. L’encadrement fourni par le GRIP permet au stagiaire de se familiariser avec les méthodes et outils de veille informationnelle ainsi qu’avec les exigences de la recherche en milieu professionnel.

    Durée du stage

    Le stage s’étend sur six mois. L’entrée en fonction est prévue au plus tard le 4 juillet 2022.

    Domaine d’activité

    Les recherches du GRIP portent notamment sur les domaines suivants :

    • Prévention et gestion des conflits en Afrique ;
    • Maintien de la paix ;
    • Armement et désarmement ;
    • Transferts d’armements et contrôle des armes conventionnelles et les armes légères et de petit calibre ;
    • Politique de sécurité et de défense de l’UE et de ses États membres.

    Principales responsabilités

    Sous la supervision d’un chercheur, l’assistant de recherche apporte sa contribution à la réalisation de diverses tâches liées au mandat de recherche et d’éducation du public confiées au GRIP.

    Les responsabilités de l’assistant de recherche consistent principalement à :

    • Accomplir les tâches qui lui sont déléguées par les chercheurs ;
    • Participer activement aux projets de recherche de son unité et/ou mener ses propres recherches sous la supervision d’un chercheur ;
    • Aider à la collecte de données pour la réalisation des notes de veille ;
    • Suivre l’actualité internationale en matière d’armement et de désarmement de manière à réaliser les documents de veille informationnelle produits par le GRIP ;
    • Participer aux débats concernant les activités de son unité de recherche et, plus largement, celles du GRIP ;
    • Respecter les échéanciers fixés pour l’accomplissement des tâches qui lui sont confiées ;
    • Prendre une participation active à la vie collective du GRIP, ce qui inclut, par exemple, la proposition de sujets qui pourraient faire l’objet d’une publication ;
    • Préserver au sein du GRIP un climat de travail sain et intellectuellement stimulant.

    Profil recherché

    Le GRIP considère une vaste pluralité de profils. Cependant, les candidats tirant le meilleur parti de leur expérience au GRIP font habituellement la démonstration au long de leur stage d’un esprit critique développé, de dynamisme et d’initiative ainsi que curiosité pour tout un ensemble d’activités parfois seulement périphériques au mandat du stage.

    Les candidats retenus répondent par ailleurs aux critères suivants :

    • Étudiant(e) de niveau master dans une discipline pertinente aux mandats de l’unité de recherche intégrée (science politique, relations internationales, droit international, sociologie…) ou récent(e) diplômé(e) de second cycle universitaire ;
    • Intérêt démontré pour les relations internationales et plus spécifiquement pour les problématiques liées aux conflits, aux armements et/ou à la gouvernance et à la sécurité en Afrique ;
    • Excellentes capacités d’analyse et rédactionnelle en français ;
    • Bonne compréhension de l’anglais à l’écrit comme à l’oral ;
    • Adhésion aux options fondamentales du GRIP.

    Toutes compétences linguistiques dans autre langue que l’anglais ou le français seront considérées comme des atouts

    Procédure de dépôt des candidatures

    Le dossier de candidature comprend un CV récent, une lettre de présentation/motivation et, dans la mesure du possible, un échantillon des travaux écrits produits dans un cadre universitaire ou autre. Les pièces constitutives du dossier doivent être expédiées par envoi électronique à Maria Camello à l’adresse courriel suivante :m.camello@grip.org 

    Le poste reste ouvert jusqu’à la fin du processus de sélection. Il est toutefois recommandé de faire parvenir son dossier de candidature au plus tard le 31 mai 2022 (23 h 59).

    Avis important : Le GRIP ne peut prendre en considération que les candidats qui sont autorisés à travailler en Belgique. Nous ne sommes pas en mesure de répondre aux exigences formelles pour soutenir les demandes de permis de travail.

    Annonce stage  « ‘Assistant de recherche GRIP « ( (juillet-décembre 2022) 

     

S'abonner