3 octobre 2022

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

La faiblesse économique de la Russie devrait l’inciter à davantage de coopération avec son...

Le bras de fer entamé par Vladimir Poutine avec les Occidentaux autour de l’Ukraine depuis l’automne 2021 semble occulter la réalité de la faiblesse...

La Russie n’a plus la puissance de l’URSS

Un climat de peur Un climat de peur s’est installé autour des manœuvres militaires des Russes aux frontières de l’Ukraine. La position volontairement ambigüe...

Industries de défense saoudienne et émiratie : défis semblables, évolutions divergentes

Cette étude a pour but de donner un aperçu du développement d’une industrie de défense dans deux pays du Moyen-Orient ayant affiché d’ambitieux objectifs...

La nouvelle Facilité européenne pour la paix : réactions africaines

À l'occasion du sommet UE-Afrique qui a lieu ces 17-18 février, nous republions cet article. En effet, l’UE a fait savoir début février qu’elle...

Armement des civil.e.s au Brésil : les risques de la législation pro-armes de Bolsonaro

Cette Note d’Analyse propose une mise en perspective de la politique d’armement des civil(e)s dans le cadre de la lutte contre la criminalité au...

Le conflit gréco-turc au prisme des transferts européens d’armes vers les deux parties

Depuis 2020, les tensions entre la Grèce et la Turquie en Méditerranée orientale se sont exacerbées à la suite de la découverte d’importantes ressources...