19 septembre 2020

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

Le « pivot » américain vers l’Asie : conséquences sur le système de défense...

Le virage asiatique des États-Unis en matière de politique étrangère découle de multiples considérations quant à la place stratégique croissante qu’occupe, sur la scène...

Union européenne et exportations d’armes

Après la guerre du Golfe en 1991, les dirigeants européens avaient été sensibilisés au problème de la prolifération des armements classiques. Une volonté politique...

Ventes d’armes à l’Arabie saoudite: complicité de crime de guerre?

Un gouvernement qui vend des armes à – et soutient militairement – l’Arabie saoudite se rend‑il coupable de crime de guerre au Yémen ? La...

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest...

Ce monitoring trimestriel, publié par le GRIP depuis 2011, est réalisé dans le cadre d’un projet intitulé "Contribution à l’amélioration de la sécurité humaine,...

Conflit au Haut-Karabakh : vers une reprise des hostilités?

Malgré l’établissement d’un cessez-le-feu précaire en 1994, l’Arménie et l’Azerbaïdjan restent sur le pied de guerre au Haut-Karabakh. L’Azerbaïdjan a bénéficié des revenus du...

Conférence de Nayarit sur l’impact humanitaire des armes nucléaires : «Un point de non...

Un second round de conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires s’est déroulé au Mexique, à Nayarit, les 13 et 14 février. Loin d’être...