28 février 2021

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

L’affaire des pots-de-vin du Pentagone

Dossier "notes et documents" n°132

La puissance militaire de l’Union Soviétique

Dossier "notes et documentaires" n°79-80

La problématique destination et utilisation finales dans les exportations d’armement

La destination et l’utilisation finales des armes représentent deux facettes d’une même problématique : comment s’assurer que les armes sont réellement livrées au commanditaire...

Une armée européenne avec qui ? (4/5)

La constitution d’une armée européenne intégrée et capable d’agir de façon autonome impose de répondre à la question de savoir « avec qui » ? Quels États...

Les trafics d’armes en situation post-conflit, au cœur d’un séminaire du GRIP et de...

La synthèse et le compte-rendu du séminaire sont publiés. Voir ci-dessous pour y accéder. Les armes et les dégâts qu’elles causent sont généralement associés...

La puissance aérienne en question. Contribution au débat sur le remplacement des F-16

L’objectif de cette analyse est d’offrir un contrepoint à la question du remplacement des chasseurs-bombardiers F-16 en Belgique. Beaucoup de critiques ont, à juste...