7 juillet 2020

Armement

Aujourd’hui, plus de 875 millions d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. A elle seule, l’Afrique en comptabilise quelque 100 millions. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

Côte d’Ivoire et Mali, au cœur des trafics d’armes en Afrique de l’Ouest

Dans un Sahel plus instable que jamais, la question de l’armement se pose. D’où viennent toutes ces armes ? Quel est leur rôle dans la...

La machine de guerre saoudienne à l’épreuve de ses ambitions

Ce rapport entend présenter les caractéristiques majeures de l’appareil de défense et de sécurité de l’Arabie saoudite. Un des principaux constats à la base...

Les transferts d’armements de la Région wallonne en 2014. Synthèse du rapport annuel

L’année 2014 a vu les exportations wallonnes exploser et atteindre un nouveau record sur les dix dernières années, tandis que l’Arabie saoudite maintient sa...

Libye : armes, embargo et diplomatie à l’ombre de la menace islamiste

Faut-il armer la Libye afin de faire face à la montée en puissance de Daech, si ce pays parvenait à former un gouvernement d’unité...

Corée du Sud: l’émergence d’un nouvel exportateur majeur d’armements

La Corée du Sud a connu un développement économique, industriel et technologique incomparable sur les 60 dernières années. De pays parmi les plus pauvres...

Cinquième Conférence des États parties au TCA : ombres et lumières sur un pilier...

« La diplomatie multilatérale, c’est comme le sport : il faut pratiquer pour rester au niveau ». C’est sur ces quelques mots que l’ambassadeur Janis Karklins a...