21 mai 2022

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

L’échec politique et stratégique de Vladimir Poutine

Un des meilleurs connaisseurs de la Russie, l’historien français Alexandre Adler a vu dans l’invasion russe en Ukraine « la tragédie d’un homme qui est...

Les militaires brésiliens et Jair Bolsonaro : du soutien à la prise de distance

En 2018, Jair Bolsonaro a pu compter sur le soutien des militaires brésiliens pour remporter l’élection présidentielle. Pourtant, après trois ans au pouvoir, il...

Robots tueurs : quelle place pour l’humain dans l’exercice légitime de la violence politique...

Depuis 2013, les discussions intergouvernementales menées au sein de la Convention sur certaines armes classiques (Convention on Certain Conventional Weapons, CCW) sur les questions...

L’UE fournit des armes létales à l’Ukraine. Trajectoire et portée d’une nouvelle compétence

Pour la première fois depuis qu’elle a été créée, l’Union européenne (UE) s’apprête à financer le transfert d’armes létales vers un pays tiers, qui...

La faiblesse économique de la Russie devrait l’inciter à davantage de coopération avec son...

Le bras de fer entamé par Vladimir Poutine avec les Occidentaux autour de l’Ukraine depuis l’automne 2021 semble occulter la réalité de la faiblesse...

La Russie n’a plus la puissance de l’URSS

Un climat de peur Un climat de peur s’est installé autour des manœuvres militaires des Russes aux frontières de l’Ukraine. La position volontairement ambigüe...