7 juillet 2020

Armement

Aujourd’hui, plus de 875 millions d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. A elle seule, l’Afrique en comptabilise quelque 100 millions. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

paix

Lenteurs et défis de la mise en œuvre de l’Accord de paix en Colombie

En 2016, après quatre ans de négociations à La Havane, le gouvernement de Juan Manuel Santos et les FARC sont parvenus à un accord...

Conversion des armes factices : la réponse de l’UE

La stratégie de l'Union européenne (UE) pour lutter contre le trafic d'armes et la criminalité liée aux armes à feu a pris un nouveau...

Moyens, moteurs et limites des ambitions industrielles militaires indonésiennes

Depuis le tournant des décennies 2000 et 2010, le gouvernement indonésien s’est engagé dans une ambitieuse stratégie de modernisation des armements à laquelle est...

Valeur des licences en hausse, l’Arabie saoudite reste n°1 : décryptage du Rapport annuel...

En vertu du Décret de 2012, les autorités wallonnes doivent présenter annuellement un rapport relatif aux transferts d’armes à la Sous-Commission de contrôle des licences...

Les sociétés militaires privées : des acteurs au cœur des conflits

Depuis le début de l’instabilité au Sahel et l’intensification de la violence, les opérations militaires nationales, sous-régionales et internationales se sont multipliées. Les sociétés...

La lutte du Népal contre le phénomène des enfants-soldats

Au cours de la guerre civile népalaise (1996-2006), les groupes maoïstes ont recruté massivement des mineurs dans leurs rangs afin de combattre les forces...