14 août 2020

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

La machine de guerre saoudienne à l’épreuve de ses ambitions

Ce rapport entend présenter les caractéristiques majeures de l’appareil de défense et de sécurité de l’Arabie saoudite. Un des principaux constats à la base...
genre

Violences fondées sur le genre et exportations d’armes : le cas de la Position...

Le Traité sur le commerce des armes (TCA) prévoit la prise en compte du risque de voir les armes transférées utilisées pour commettre des...
paix

Lenteurs et défis de la mise en œuvre de l’Accord de paix en Colombie

En 2016, après quatre ans de négociations à La Havane, le gouvernement de Juan Manuel Santos et les FARC sont parvenus à un accord...

Conversion des armes factices : la réponse de l’UE

La stratégie de l'Union européenne (UE) pour lutter contre le trafic d'armes et la criminalité liée aux armes à feu a pris un nouveau...

Portée et limite de la stratégie industrielle de défense de l’Arabie saoudite

Compte tenu de son investissement global dans la défense, les tentatives de l’Arabie saoudite de créer une industrie de l’armement indigène ont donné des...

Moyens, moteurs et limites des ambitions industrielles militaires indonésiennes

Depuis le tournant des décennies 2000 et 2010, le gouvernement indonésien s’est engagé dans une ambitieuse stratégie de modernisation des armements à laquelle est...