16 avril 2021

Armement

Aujourd’hui, plus d’un milliard d’armes légères et de petit calibre (ALPC) sont éparpillées aux quatre coins de la planète. Avec les conséquences que l’on sait : 90% des victimes de guerre – femmes et enfants pour la plupart – sont tuées par des armes légères. La surabondance de ce type d’armement continue d’avoir des effets négatifs et déstabilisateurs pour le développement ; elle favorise une criminalité sans cesse plus violente tout en étant souvent mêlée au trafic de drogue.

L’ombre d’un doute. Les divergences franco-allemandes en matière d’exportation d’armes

Au cours des cinq dernières années, les exportations d'armes sont devenues une question délicate dans les relations franco-allemandes. De profonds désaccords sont apparus sur...

Robots tueurs : bientôt opérationnels ?

Dans un Éclairage du GRIP publié en décembre dernier, nous passions en revue quatre armes « de plus en plus autonomes » ainsi que les raisons...
LA(Phot) Will Haigh/MOD

Le Royaume-Uni ouvre la voie de la prolifération nucléaire

Le 16 mars 2021, le Premier ministre Boris Johnson a présenté la « Global Britain in a Competitive Age: The Integrated Review of Security, Defence,...

Brésil : la réponse militaire à l’insécurité ou la perpétuation de la violence

Cette Note d’analyse propose une mise en perspective de l’approche sécuritaire en Amérique latine et plus particulièrement au Brésil. Ainsi, son objectif est d’évaluer...

Opérations de l’armée belge à l’étranger : ampleur, risques et enjeux

Pour ses opérations à l’étranger, la Belgique devrait déployer du personnel dans plus de deux douzaines de pays en 2021 ainsi que sur plusieurs...
Arms proliferation in Mali

« Les armes de guerre comme les cacahuètes » : le Mali doit redonner...

Résumé Le coup d'État militaire d'août 2020 au Mali a mis en suspens plusieurs initiatives visant à lutter contre la prolifération des armes légères et...