14 juin 2021

Résilience des jeunes en Afrique

En mars 2017, le GRIP s’est vu attribuer, par le Centre de recherches pour le développement international (Canada) le projet de recherche “Stratégies de résistance pour contrer l’engagement des jeunes dans la violence en Afrique“. Ce projet d’une durée de 36 mois, mené conjointement avec l’Université catholique de Bukavu et l’Institut général Tiémoko Marc Garango pour la gouvernance et le développement (IGD) au Burkina Faso, entend décrypter la portée des dynamiques de mobilisation des jeunes au Burkina Faso et en République démocratique du Congo. L’objectif est de renforcer la compréhension des mécanismes à l’œuvre qui permettent à la jeunesse de ces pays de s’adapter pour résister à la tentation de la violence et surmonter les situations d’exclusion.  (en cours) 

Partis politiques et violence associée aux jeunes au Burkina Faso

Après plusieurs années de régimes d’exception, le Burkina Faso va enclencher un processus de démocratisation à partir de 1991 avec l’adoption d’une nouvelle Constitution...

Comment améliorer l’action publique pour lutter contre les violences associées à la jeunesse

Depuis plusieurs années, la problématique de la violence associée à la jeunesse s’est imposée dans l’agenda des États africains comme une des priorités de...

Les jeunes face à l’exclusion sociale et l’injustice Burkina Faso

Cette recherche s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Stratégies de résistance pour contrer l’engagement des jeunes dans la violence en Afrique...

Les facteurs d’implication des jeunes dans la violence au Burkina Faso (IGD)

L’étude de la violence associée à la jeunesse constitue une préoccupation à la fois politique et scientifique (ISS, 2016). Face à l’ampleur de cette...