16 juillet 2020

Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité

Armement, désarmement et prévention des conflits

Dissuasion nucléaire britannique : incertitudes quant au renouvellement du programme Trident

En 2016, le Parlement britannique autorisait le renouvellement de Trident, le système de dissuasion nucléaire du Royaume-Uni, composé de quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engin...

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest – avril à juin 2020

Ce monitoring trimestriel, publié par le GRIP depuis 2011, a pour but de suivre la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest avec un accent...

États-Unis : un aperçu de la réponse fédérale aux violences d’extrême droite

Le 3 août 2019, un homme armé a ouvert le feu dans un Walmart d’El Paso, au Texas, tuant 22 personnes et en blessant 24...

Dépasser les frontières ? Limites de l’approche stato-centrée de la MINUSMA face à la violence transnationale dans le Sahel

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA), déployée depuis 2013, a été confrontée à une dégradation de la...

Afghanistan : quelles perspectives pour l’accord de « paix » entre les États-Unis et les talibans ?

Le 29 février 2020, l’envoyé spécial des États-Unis, Zalmay Khalilzad et le négociateur en chef des talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, ont signé...
1,767FansJ'aime
1,833SuiveursSuivre

L’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix constitue un cadre de discussion entre experts et personnalités francophones issus de pays contributeurs de personnel. Il s’inscrit en cela dans un objectif de renforcement du dialogue triangulaire entre les États engagés dans le maintien de la paix, le Conseil de sécurité et le Secrétariat des Nations unies.

Actualité

Armement

Europe

Afrique

Consultez nos bases de données

Ce projet recensera les bonnes pratiques développées par les jeunes – et favorisera leur appropriation – pour prévenir l’engagement des jeunes femmes et hommes dans les activités de violences socio-politiques. S’appuyant sur des enquêtes quantitatives et qualitatives et des activités de terrain, ce projet donnera lieu à la production de plusieurs policy briefs et working papers pluridisciplinaires.

Depuis plusieurs années, la problématique de la violence associée à la jeunesse s’est imposée dans l’agenda des États africains comme une des priorités de l’action gouvernementale. Pour alimenter l’action publique dans ce secteur, la production de données scientifiques est devenue indispensable. C’est dans cette optique que s’inscrit la présente...