26 septembre 2020

Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité

Armement, désarmement et prévention des conflits

L’élargissement de la “responsabilité de protéger” aux urgences climatiques : une fausse bonne idée

En plusieurs endroits du globe, ouragans, cyclones, glissements de terrain et vagues de chaleur ont rappelé qu’une réaction trop frileuse face au réchauffement climatique...

Résumé du SIPRI Yearbook 2020 – Armements, désarmement et sécurité internationale

L'annuaire du SIPRI est une source indépendante reconnue de données et d'analyses sur les armements, le désarmement et la sécurité internationale. Il reflète les...

Cameroun : comment comprendre la crise de ses régions anglophones ?

Le Cameroun fait face, depuis fin 2016, à une crise politique et sociale opposant ses régions anglophones à la gouvernance à majorité francophone. Fédéralisé...

Essai nucléaire : un tabou levé par les États-Unis ?

Les commémorations du 75e bombardement nucléaire des villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki (6 et 9 août 1945) rendent hommage aux centaines de milliers...

Restreindre l’accès aux armes après une tuerie de masse : les cas canadien et néo-zélandais

Il y a des tragédies dont on peut tirer des leçons. Pour la Nouvelle-Zélande et le Canada, ce sont deux tueries de masse qui...
1,785FansJ'aime
1,876SuiveursSuivre

L’Observatoire Boutros-Ghali du maintien de la paix constitue un cadre de discussion entre experts et personnalités francophones issus de pays contributeurs de personnel. Il s’inscrit en cela dans un objectif de renforcement du dialogue triangulaire entre les États engagés dans le maintien de la paix, le Conseil de sécurité et le Secrétariat des Nations unies.

Actualité

Armement

Europe

Afrique

Consultez nos bases de données

Ce projet recensera les bonnes pratiques développées par les jeunes – et favorisera leur appropriation – pour prévenir l’engagement des jeunes femmes et hommes dans les activités de violences socio-politiques. S’appuyant sur des enquêtes quantitatives et qualitatives et des activités de terrain, ce projet donnera lieu à la production de plusieurs policy briefs et working papers pluridisciplinaires.

Depuis plusieurs années, la problématique de la violence associée à la jeunesse s’est imposée dans l’agenda des États africains comme une des priorités de l’action gouvernementale. Pour alimenter l’action publique dans ce secteur, la production de données scientifiques est devenue indispensable. C’est dans cette optique que s’inscrit la présente...

Chers lecteurs, chères lectrices, nous nous permettons d’insister sur le fait que le GRIP a plus que jamais besoin de vos dons. Nous avons déménagé pour réduire nos charges locatives mais nous traversons en ce moment une période particulièrement compliquée avec la crise du COVID-19. Votre aide nous serait un précieux soutien ! Toute contribution sera hautement appréciée !  IBAN – BE87 0001 5912 8294 – GRIP asbl – communication : Don 

Je fais un don

En raison de la crise du COVID-19, le gouvernement a mis en place une mesure exceptionnelle afin de soutenir le monde associatif. Pour tout don de minimum 40€ par an effectué en 2020, vous bénéficiez d’une réduction fiscale exceptionnelle de 60% (au lieu de 45%) ! Concrètement, un don de 100€ effectué en 2020 ne vous coûtera en réalité que 40€ après déduction fiscale. C’est donc le moment idéal pour nous soutenir… Merci !